Ed HARRIS
Ed HARRIS
Accueil   |   Ed HARRIS

Né à Tenafly dans le New Jersey, Ed Harris étudie à l'université Columbia de New York avant de suivre des cours d'art dramatique à l'université de l'Oklahoma. En 1973, il s'inscrit au California Institute of the Arts, où il obtiendra une licence deux ans plus tard. Il débute au théâtre et à la télévision avant de faire ses premiers pas au cinéma en 1978 dans « Morts suspectes » de Michael Crichton. Il s'impose à travers des films comme « L'étoffe des héros » de Philip Kaufman (1983), « Alamo Bay » de Louis Malle (1985), « Sweet Dreams » de Karel Reisz (1985), « Abyss » de James Cameron (1989), « Glengarry » de James Foley (1992), « La firme » de Sydney Pollack (1993), « Rock » de Michael Bay (1996), « Les pleins pouvoirs » de Clint Eastwood (1997) ou « Un homme d'exception » de Ron Howard (2001). Ed Harris obtient à trois reprises une nomination à l'Oscar du Meilleur Second Rôle : en 1996 pour « Apollo 13 » de Ron Howard, en 1999 pour « The Truman Show » de Peter Weir, pour lequel il remporte également le Golden Globe du Meilleur Second Rôle, et en 2003 pour « The Hours » de Stephen Daldry. Il est nommé à l'Oscar du Meilleur Acteur en 2001 pour son interprétation du peintre Jackson Pollock dans « Pollock », son premier long métrage en tant que réalisateur. Sa partenaire dans le film, Marcia Gay Harden, obtient l'Oscar du Meilleur Second Rôle Féminin. En 2005, Ed Harris donne la réplique à Viggo Mortensen, Maria Bello et William Hurt dans « A History of Violence » de David Cronenberg, présenté en compétition au Festival de Cannes. La même année, il est cité au SAG Award, au Golden Globe et à l'Emmy du Meilleur Acteur pour son interprétation face à Paul Newman dans la mini-série télévisée « Empire Falls », réalisée par Fred Schepisi. Ed Harris a été récemment à l'affiche des films « Gone Baby Gone » de Ben Affleck, « Benjamin Gates et le Livre des Secrets » de Jon Turteltaub et « The Cleaner » de Renny Harlin, aux côtés de Eva Mendes et Samuel L. Jackson. Egalement comédien au théâtre, Ed Harris tient son premier rôle sur la scène newyorkaise en 1983 dans la pièce « Fool For Love » de Sam Shepard, pour laquelle il remporte l'Obie Award du Meilleur Comédien. Il est cité en 1986 au Tony Award et au Drama Desk Award pour sa prestation à Broadway dans « Precious Son » de George Furth. Ed Harris est également sur les planches dans « Prairie Avenue », « Scar », « Un tramway nommé Désir », « Les raisins de la colère » et « Doux oiseau de jeunesse ». En 1994, il est présent off-Broadway dans « Simpatico » de Sam Shepard et remporte le Lucille Lortel Award de la Meilleure Interprétation. Il a ensuite le rôle principal dans « Taking Sides » de Ronald Harwood et joue au théâtre à Broadway en 2006 dans la pièce à un seul personnage de Neil LaBute, « Wrecks », reprenant ainsi le rôle qu'il avait créé en Irlande à l'Everymen Palace Theatre.

filmographie

Comédien
1978 COMA (Morts suspectes) de Michael Crichton
1980 BORDERLINE (Chicanos, chasseur de têtes) de Jerrold Freedman
1981 DREAM ON de Ed Harker
KNIGHTRIDERS de George A.Romero
1982 CREEPSHOW de George A.Romero
1983 UNDER FIRE de Roger Spottiswoode
THE RIGHT STUFF (L'étoffe des héros) de Philip Kaufman
1984 SWING SHIFT de Jonathan Demme
PLACES IN THE HEART (Les saisons du coeur) de Robert Benton
A FLASH OF GREEN de Victor Nunez
1985 ALAMO BAY de Louis Malle
CODE NAME: EMERALD de Jonathan Sanger
SWEET DREAMS de Karel Reisz
1987 WALKER de Alex Cox
1988 TO KILL A PRIEST (Le complot) de Agnieszka Holland
1989 JACKNIFE de David Hugh Jones
THE ABYSS (Abyss) de James Cameron
1990 STATE OF GRACE (Les anges de la nuit) de Phil Joanou
1991 PARIS TROUT (Rage) de Stephen Gyllenhaal
1992 GLENGARRY GLEN ROSS (Glengarry) de James Foley
1993 THE FIRM (La firme) de Sydney Pollack
NEEDFUL THINGS (Le bazar de l'épouvante) de Fraser Clarke Heston
1994 CHINA MOON (Lune rouge) de John Bailey
MILK MONEY (La surprise) de Richard Benjamin
1995 JUST CAUSE (Juste cause) de Arne Glimcher
APOLLO 13 de Ron Howard
1995 NIXON de Oliver Stone
1996 EYE FOR AN EYE (Au-delà des lois) de John Schlesinger
THE ROCK (Rock) de Michael Bay
1997 ABSOLUTE POWER (Les pleins pouvoirs) de Clint Eastwood
1998 THE TRUMAN SHOW de Peter Weir
STEPMOM (Ma meilleure ennemie) de Chris Columbus
1999 THE THIRD MIRACLE (Au coeur du miracle) de Agnieszka Holland
2000 WAKING THE DEAD (Le fantôme de Sarah Williams) de Keith Gordon
THE PRIME GIG (Coup monté) de Gregory Mosher
POLLOCK de Ed Harris
2001 ENEMY AT THE GATES (Stalingrad) de Jean-Jacques Annaud
BUFFALO SOLDIERS de Gregor Jordan
A BEAUTIFUL MIND (Un homme d'exception) de Ron Howard
2002 THE HOURS de Stephen Daldry
2003 MASKED AND ANONYMOUS de Larry Charles
THE HUMAN STAIN (La couleur du mensonge) de Robert Benton
RADIO de Michael Tollin
10
2005 A HISTORY OF VIOLENCE de David Cronenberg
WINTER PASSING de Adam Rapp
2006 COPYING BEETHOVEN d'Agnieszka Holland
2007 GONE BABY GONE de Ben Affleck
CLEANER de Renny Harlin
NATIONAL TREASURE: BOOK OF SECRETS (Benjamin Gates et le livre des secrets)
de Jon Turteltaub
2008 TOUCHING HOME de Logan Miller
APPALOOSA de Ed Harris
Réalisateur et producteur
2000 POLLOCK
2008 APPALOOSA (également scénariste)