Robert TOWNE
Accueil   |   Robert TOWNE

Né en 1934 à Los Angeles, Robert Towne étudie la philosophie au Pomona College de Claremont avant de travailler comme pêcheur dans la ville de San Pedro. Il débute sa carrière de scénariste grâce au producteur et réalisateur Roger Corman qui l’engage en 1960 pour écrire le scénario de son film « The Last Woman on Earth ». Robert Towne interprète également un des personnages principaux de ce film de science fiction à petit budget. Après avoir écrit quelques épisodes de séries télévisées, il poursuit sa collaboration avec Roger Corman en adaptant pour le grand écran la nouvelle Ligeia de Edgar Allan Poe. En 1974, Robert Towne est nommé une première fois à l’Oscar du Meilleur Scénario pour « La dernière corvée », réalisé par Hal Ashby. L’année suivante, il obtient l’Oscar du Meilleur Scénario pour « Chinatown » de Roman Polanski et devient un des scénaristes les plus en vue à Hollywood. Il partage avec Warren Beatty en 1976 une troisième nomination à l’Oscar du Meilleur Scénario pour « Shampo » de Hal Ashby et une quatrième en 1985 pour « Greystoke, la légende de Tarzan, seigneur des singes » de Hugh Hudson. En 1990, il écrit « Piège pour un privé », la suite des aventures du détective privé Jack Gittes, réalisé et interprété par son ami Jack Nicholson. Deux ans plus tard, il co-signe l’adaptation cinématographique du livre de John Grisham La firme, qui sera mis en scène par Sydney Pollack. Il redonne ensuite une jeunesse à la série télévisée « Mission Impossible » en écrivant les scénarii des deux longs métrages au titre éponyme.

Depuis la fin des années 60, Robert Towne est souvent engagé comme script-doctor afin de peaufiner les scénarii de certains films déjà écrits. Bien que son nom n’apparaisse pas au générique, il collabore notamment au scénario de « Bonnie & Clyde » de Arthur Penn (1967), « Le parrain » (The Godfather) de Francis Ford Coppola (1972), « Les flics ne dorment pas la nuit » (The New Centurions) de Richard Fleischer (1972), « A cause d’un assassinat » (The Parralax View) de Alan J. Pakula (1974), « The Missouri Breaks » de Arthur Penn (1976), « Marathon Man » de John Schlesinger (1976), « Le ciel peut attendre » (Heaven Can Wait) de Warren Beatty (1978), « Huit millions de façons de mourir » (8 Million Ways to Die) de Hal Ashby (1987), « Les vrais durs ne dansent pas » (Tough Guys Don’t Dance) de Norman Mailer (1987), « Frantic » de Roman Polanski (1988), « USS Alabama » (Crimson Tide) de Tony Scott (1985) ou encore « Armageddon » de Michael Bay (1998).

En 1982, Robert Towne se lance dans la réalisation avec « Personal Best », dont il est aussi le scénariste et le producteur. Six ans plus tard, il dirige Mel Gibson et Michelle Pfeiffer dans le film d’aventure « Tequila Sunrise », puis raconte l’histoire vraie du coureur de fond Steve Prefontaine dans « Without Limits » (1998). Il vient de terminer le tournage de son quatrième long métrage en tant que réalisateur, « Ask the Dust », d’après un roman de John Fante.

filmographie

Scénariste - Screenwriter

1960 THE LAST WOMAN ON EARTH de Roger Corman

1965 THE TOMB OF LIGEIA (La tombe de Ligeia) de Roger Corman

1968 VILLA RIDES de Buzz Kulik

1973 THE LAST DETAIL (La dernière corvée) de Hal Ashby

1974 CHINATOWN de Roman Polanski

1975 SHAMPOO de Hal Ashby

THE YAKUZA de Sydney Pollack

1982 PERSONAL BEST

1984 GREYSTOKE : THE LEGEND OF TARZAN, LORD OF THE APES (Greystoke, la légende de Tarzan, seigneur des singes) de Hugh Hudson

1988 TEQUILA SUNRISE

1990 DAYS OF THUNDER (Jours de tonnerre) de Tony Scott

THE TWO JAKES (Piège pour un privé) de Jack Nicholson

1992 THE FIRM (La firme) de Sydney Pollack

1996 MISSION: IMPOSSIBLE de Brian de Palma

1998 WITHOUT LIMITS

2000 MISSION: IMPOSSIBLE II de John Woo

2005 ASK THE DUST



Réalisateur - Director

1982 PERSONAL BEST

1988 TEQUILA SUNRISE

1998 WITHOUT LIMITS

2005 ASK THE DUST

films présentés à deauville