Jean-pierre DURET
Jean-pierre DURET
Accueil   |   Jean-pierre DURET

« Quand on essaye de cacher des choses, la voix fait transparaître ce que l'on est. »

Né de parents agriculteurs et originaire de Savoie, Jean-Pierre Duret travaille dans leur exploitation jusqu'à l'âge de 20 ans. Après des études d'animateur socioculturel, et deux ans en usine comme ouvrier spécialisé, c'est la rencontre décisive d'Armand Gatti qui le plonge dans le monde du théâtre, puis du cinéma. D'abord assistant son, puis rapidement ingénieur son dès la fin des années 1980, il travaille pour Andrzej Żuławski, Jacques Doillon, Maurice Pialat, les frères Dardenne, Straub et Huillet, Nicole Garcia, Agnès Varda, Patricia Mazuy, Arnaud Despallières, Agnès Jaoui, entre autres. Sous l'impulsion de l'écrivain John Berger, il se tourne vers la réalisation documentaire dès 1986 avec Un beau jardin par exemple.  Il y dresse un portrait de ses parents et raconte leur histoire sur fond de disparition des petits paysans. En 1990, Les Jours de la Lune, moyen métrage de fiction remporte le Prix du public au Festival Côté court de Seine-Saint-Denis. Depuis les années 2000, il a réalisé avec Andrea Santana plusieurs films documentaires tournés au Brésil : Romances de terre et d'eau, Le Rêve de São Paulo, Puisque nous sommes nés. Puis Se battre, en France, avec des personnes qui ont des difficultés à terminer leurs fins de mois. Le dernier, Rio de Vozes, a été tourné dans l'intérieur de l'état de Bahia.

filmographie